Nouveaux mots (entier)
Nouveaux mots
Nouvelles modifications (entier)
Nouvelles modifications
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
ABOLIR [v.verbe] Comprend pas ce livre au point de le détruire.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
ACROBATE [n.nom] Artiste de cirque.

Le fauteuil, même rehaussé de ses grandes roues tout-terrain, ne lui permettait pas de voir le monde au-dessus d'un mètre dix. Paradoxalement, ce qui le fit le plus souffrir, au début, ce n'était ni ses jambes - et pour cause - ni la conscience de sa nouvelle et inéluctable situation - mais cet horrible torticolis qu'il ressentait à force de vouloir regarder ses interlocuteurs dans les yeux, par habitude et convention. Il comprit assez vite que pour son bien-être, il lui fallait s'éloigner des gens et parler fort. Si seulement la normalité n'avait pas brusquement décidé, elle aussi, de s'éloigner de lui. C'est elle qui avait commencé. Pourtant il n'était pas ce que l'on peut considérer comme normal au sens routinier du terme, avant. Il avait eu une enfance aussi difficile qu'heureuse et n'avait pas en commun avec les sédentaires de son âge les souvenirs d'école, les collections Panini, l'île aux enfants et les vacances à la plage. Sa vie avait été tellement plus riche. Des villes, des régions, des pays. La bohème, ça voulait dire qu'il était heureux. Heureux de vivre sa destinée. Heureux de donner du bonheur aux gens.

Ce qui lui manquait le plus ce n'était ni de marcher, ni les applaudissements et encore moins cette dose d'adrénaline qu'il produisait lors des numéros qui l'avaient fait tourner autour de la planète. Non, ce qui lui manquait le plus, c'était de ne plus voir le monde d'en haut. Ce n'est pas un hasard si le premier livre qu'il ouvrit sur le lit d'hôpital fut le roman d'Italo Calvino, "Le baron perché". Un livre qui ne le quittait plus depuis. Mais même ce livre ne lui avait pas permis ne serait-ce que de fermer les yeux et de s'imaginer sur le bord d'un nuage à regarder la vie d'en haut. Une fois seulement, il s'était vu découvrir un chemin connu des seuls autochtones. Après de longues heures de marche - ah marcher ! - il arrivait enfin sur le toit du monde, suffisamment haut pour lui permettre une vision globale mais pas trop tout de même afin de ne pas perdre de vue les mouvements de vie et les silences de mort... La ponctualité de l'heure de la piqûre ne lui permit pas d'arriver au sommet.

Aujourd'hui, il marche dans sa tête et court dans ses rêves. Aujourd'hui, il sera le premier handicapé au monde à sauter en parachute et en fauteuil roulant, avec le secret espoir de rêver cette nuit que ce maudit trapèze l'accueillera à nouveau, que sa vision du monde du haut du chapiteau évacuera enfin le regard affolé de sa femme tombant sous lui, amortissant le choc et lui sauvant la vie.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
ADAGIO [n.nom] Air qui se joue lentement.

"Poussez, poussez l'escargot, paulette !" (Clara Hocquet)
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
CAPE-ORALE [n.nom - Néologisme] Accessoire vestimentaire permettant des gâteries en public et en toute discrétion qui n'exclut pas, cependant, l'utilisation de sa version imperméable et thermolactyle, la cape-hot.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
CINQUASEX [loc.locution - Latin] Entrez donc, mon ami, il me semble que vous en mourrez d'envie.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
CRACHISME [n.nom - Néologisme] Grave maladie qui oblige le rejet de tous corps étrangers.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
CROQUETTERIE [n.nom - Néologisme] Effort pour être belle à croquer.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
ÉPINABEURRER [v.verbe - Néologisme] Améliorer ses finances.

Il est, de ce fait, prouver que non seulement les ambitieux aiment autant le fer que l'or mais qu'ils apprécient le beurre également dans les légumes.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
FAUVE A JEUN [exp.expression - Néologisme] Je sens bien que cette définition doit être animalière, pourtant, allez savoir pourquoi, j'hésite entre lion affamé ou faux con.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 1 commentaire
GULLI-LINGUS [n.nom - Néologisme] Chaîne TV pour les jeunes obsédés.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
HIPPOLYTE [imp.impolitesse] Simplet.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
JUNQUILLE [n.nom - Néologisme] Adepte forcené de la médecine par les fleurs jaunes.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
LES FÉES MÈRES [n.nom - Néologisme] Petits êtres magiques qui meurent tristement le lendemain de l'enfantement.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
OPÉRADIN [n.nom - Néologisme] Petite oeuvre lyrique comme "l'opéra d'un demi sou".
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
PARTIRAIEUIL [n.nom - Néologisme] Grand-père disparu au pays de l'oubli.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
PET-ART [n.nom - Néologisme] Art de la conception de posters rieurs.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
PRÉHISTROMPETTE [n.nom - Néologisme] Instrument avant.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
QUAI CONTI [exp.expression] Périphrase désignant l'Académie Française.

Dialogue entre une mère et son enfant qu'elle destine à une carrière d'immortel :

- "Quai Conti à sa maman ?"
- "Merci n. f. et interj. IXe siècle, mercit, au sens de « grâce, pitié ». Issu du latin merces, « salaire, prix », puis « faveur, grâce ».
1. N. f. Ne s'emploie qu'au singulier. Miséricorde, bon vouloir par lequel on épargne quelqu'un. Crier, demander merci. J'implore votre merci. Ils ne vous feront aucune merci, il n'y a aucune pitié à attendre d'eux. C'est un homme sans merci, sans pitié. Ils s'affrontent sans merci. Par méton. Livrer un combat sans merci. Expr. vieillies. Avoir merci de quelqu'un, lui faire grâce. Se rendre à merci, se remettre à la discrétion, au pouvoir de quelqu'un. Prendre, recevoir quelqu'un à merci, lui pardonner. Expr. fig. Être corvéable à merci, être taillable et corvéable à merci, voir Corvéable. Loc. prép. À la merci de, à la discrétion, au pouvoir de. Être, se mettre, tomber à la merci de quelqu'un. Tenir quelqu'un à sa merci, en son pouvoir. Par ext . Être à la merci d'un imprévu, à la merci d'une tempête, y être exposé, être sans recours contre les dangers qu'ils présentent. Ils sont à la merci d'un caprice. Loc. adv. Dieu merci, par la grâce, la faveur de Dieu et, par affaibl., heureusement. Il est guéri, Dieu merci. Dieu merci, je n'ai rien à me reprocher. 2. Interj. Pour exprimer sa reconnaissance, pour rendre grâce. Vous m'avez rendu un vrai service, merci ! Merci mille fois. Merci beaucoup, merci bien. Merci de votre obligeance. Dire merci. Par antiphrase. Vous me chargez là d'une désagréable commission, grand merci, merci bien ! Dans des formules de politesse, pour signifier une acceptation ou un refus. Oui, merci. Non, merci. Ellipt., dans les deux acceptions. Merci. Subst., au masculin. Mille mercis. Je vous dois un grand merci. Iron. et vieilli. Voilà tout le merci que j'en ai, formule par laquelle on se plaint du manque de reconnaissance d'une personne à qui l'on a rendu service."
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
WATER-PROF [n.nom - Néologisme] Enseignant qui sèche ses cours en se cachant dans les toilettes.
Lien permanent - Ajouter un commentaire - 0 commentaire
© 2009-2018 L'Impossible Dictionnaire - Almaterra    [Dernière mise à jour : 14 01 2018]    1650 mots dans l'Impossible Dictionnaire