Formule magique.

De « abrakadabra », ce mot magique d’origine hébraïque – arba-dak-arba – signifie littéralement « Que le quatre anéantisse le quatre », c’est à dire que Dieu (quatre étant un cryptogramme représentant le Tout-Puissant) maîtrise (en cassant, anéantissant) les quatre éléments. Abracadabra était, au moyen-âge, une formule pour invoquer la magie des esprits bénéfiques afin d’ être protégé des maladies. Mais la plus grande magie de ce mot est qu’il a permis ici une explication qui est absolument exacte. Pas de jeux de mots, pas d’explications foireuses et encore moins de délires incompréhensibles. Mais la magie se dissipe déjà. Voyons le mot d’après…