Qui est ou a été bu.

De « ab » – contraction de « Ah ben dis donc, comment tu fait pour avaler d’un coup tout ce » et de « sorbé »- contraction de « sorbet » -, cet adjectif exprimait à l’origine l’hypersensibilité dentinaire (vous savez quand vous avez l’impression qu’on vous raye l’émail à froid) à une époque où la médecine n’était que très peu intéressée par l’anesthésie nationale, et encore moins locale. S’en suivait, pour oublier la douleur et ne plus en vouloir « Oh mon dentier », une absorption répétée d’alcool fort donnaht à l’individu en souffrance une plénitude retrouvée, sur fond de musique apaisante à la Chicot Buarque, et l’air absorbé dans ses pensées fuyantes.