Instrument de musique populaire.

Pourquoi aujourd’hui encore le piano à bretelles, comme on l’appelle également, est considéré comme un instrument populaire et représentatif de la France profonde alors que son inventeur est autrichien, que le berceau mondial de l’accordéon se situe en Italie et que celui qui a popularisé l’instrument dans le monde est argentin ?

Tout simplement parce que les français ont honte du seul vrai instrument représentatif, le flageolet qui, comme chacun le sait, du légume à la musique est également un instrument à vent. Quand il s’agit de représenter la cuisine française, pas de problème avec le flageolet. Quand il est question de la haute-couture, on peut à la limite disserter sur les fils du légume. Mais hors de question que l’instrument-légume fasse de nous la risée de la planète. Alors, les français ont choisi l’instrument le plus universel pour être l’emblème de la « franchouillarde touch ».

Et c’est d’ailleurs pour cette raison que les accordéonistes vous regardent toujours en jouant avec un sourire aux lèvres parce que, eux, ils savent.