Action de réunir par couple.

Est-il possible d’accoupler deux animaux aussi différents que le lapin et la poule, par exemple ?

L’expérience est facile à tenter. Il suffit pour cela de se rendre chez le premier plouc-éleveur venu et de lui acheter un exemplaire de chaque ingrédient souhaité pour notre petite expérience. Pour simplifier les choses, nous allons donner des appellations précises à nos deux amis basse-couriens. Nous appellerons donc le lapin « Sébastien » et la poule « Poule » parce que ça excite suffisamment Sébastien comme ça.

Laissez-les ensembles quelques jours et vous verrez. Je tiens toutefois à préciser que, si ces animaux sont morts et dépecés, cela prendra beaucoup plus de temps. Dans ce cas, vous pourrez appeler le lapin « Civet » et la poule « Au-pot ».

Si enfin vous ne trouvez ni lapin ni poule ou encore si, comme c’est le cas de 98% des lecteurs d’après le dernier sondage effectué par le S.I.D.A. (Sondage Institute Dictionnary Academic), vous vous en foutez royalement, ce n’est pas grave.

L’expérience a déjà été tentée en 1749, comme nous l’apprend l’indispensable « Dictionnaire de la bêtise » de Bechtel et Carrière, par le savant René-Antoine de Réaumur. Malgré le soin apporté à l’expérience, le résultat ne fut pas concluant. Pas d’oeuf de lapin et moins encore de poule à poil, enfin si l’on excepte celles des quartiers chauds de l’époque.

L’excuse du savant fut que les sujets de l’expérience étaient trop vieux lorsqu’ils commencèrent à se connaitre.

« Mais trop, Réaumur Sébastien-Poule, c’est mon prochain arrêt. » avait dit alors je ne sais plus quel voyageur mais je ne peux pas tout savoir non plus.