Sans tête.

« C’est une histoire eunuque acéphale » se dit d’une histoire que l’on ne comprend pas, sans début ni fin.