Rendre actuel.

Croire que ce qui est acquis, le sera définitivement est une erreur naïve que j’ai commise. J’ai revu mon jugement le jour où j’ai appris que, le plus sérieusement du monde, une partie de la droite religieuse des États-Unis remettait en cause la théorie de Darwin sur l’origine et l’évolution des espèces en voulant introduire à l’école la thèse de l’origine divine du monde. Le néocréationnisme que ça s’appelle. Ce n’est pas un mot que j’ai inventé, la situation existe belle et bien. Il semblerait qu’en ce siècle que Malraux prédisait spirituel – j’avais compris dans le sens humoristique – les preuves scientifiques ne pèsent pas lourd face au dogme religieux. Maintenant que j’ai remisé ma grande naïveté, je peux vous prédire les prochaines actualisations religieuses :

– Non seulement la masturbation rend sourd mais, dorénavant, les curés se verront rembourser leur sonotone par l’évêché pour éviter les messes basses.
– Jeanne d’Arc entendait bien des voix parce que, justement, elle était pucelle.
– Le latin va redevenir la langue universelle pour le plus grand plaisir des phallus, anus et autres cunnilingus.
– L’émission « Le jour du seigneur » sera sponsorisé par Chaussée aux moines, Javel Lacroix et Caprice des Dieux.
– Le suffrage universelle va devenir le suffrage divin. Notre président sera désormais élu par Dieu. Il devra être tonsuré ce qui ne gênera que très peu des candidats au poste.

Que Dieu nous préserve d’un tel avenir… ou d’un tel passé !

« Actualiser, c’est faire mentir le passé. » (Maître Ageoure, avocat nostalgique)