Nom donné dans la Genèse au premier homme.

Quelle fut la première phrase d’Adam ?

Car Adam parlait. N’est-ce pas lui qui, quand Dieu lui demandait : « Alors, putaing, comment tu le trouves le paradis terrestre, cong ? » (Dieu, joué par Raimu, avait gardé malgré les critiques son accent méridional), aurait répondu : « Ça manque de gonzesses ici, putaing ! » (Adam avait également l’accent de Marseille Dieu l’ayant créé à son image). Ce à quoi Dieu aurait rétorqué : « On ne dit pas gonzesse, pitchoune de couillon, on dit s’il vous plait ! »

Dans son infinie bonté, Dieu créa Ève qui, il faut bien le dire, avait la côte auprès d’Adam. Nous laisserons là l’histoire du couple et le coup de la pomme qui fit dire à Dieu cette célèbre réplique : « Tu me fends le cœur ! »

Donc, on le sait, Adam était doué de la parole. Il avait la science infuse et le thé en horreur. Ce dialogue était-il le réceptacle des premiers mots du premier homme ? C’est ce que prétend l’église depuis toujours. Toutefois, après une longue enquête dangereuse et périlleuse, nous avons découvert la vraie première réplique d’Adam dans une édition apocryphe du saint ouvrage dissimulé depuis des lustres par les hautes instances catholiques. Cette phrase, nous allons vous la faire découvrir en exclusivité pour « L’Impossible Dictionnaire ».

Mais retrouvons nous après un bandeau publicitaire.

Chaussée aux moines, le fromage au goût fort et au ton sûr.
Javel Lacroix, l’eau qui nettoie c’est donc ton frère, Amen !
Caprice des Dieux, le fromage qui fond sous l’Adam.

Chers amis, merci de ne pas avoir zappé sur un autre site pendant ce bandeau de pub. Nous allons tous ensemble assisté à un des moments forts de ce dictionnaire. Nous allons découvrir la première phrase d’Adam. Il n’a jamais parlé. De ses oreilles dépassent encore a encore quelques morceaux d’argile. Il regarde le patron qui, amoureusement, vient de sculpter cet autoportrait. Dieu n’a jamais parlé à personne. Jusqu’alors sans nom, il lui semble que sa première phrase pour Adam devra être une formule de présentation. Il lui dit : « Appelle-moi Dieu, Adam ! »

Il avait hésité entre « Dieu » et « Ver ». Mais il ne se voyait pas dire : « Appelle-moi Ver, Adam ! » Sauf si le dentifrice Colgate n’avait pas refusé de sponsoriser ce moment d’exception.

Et c’est là qu’Adam dit ses premiers mots : « Ca manque de mecs ici, putaing ! »

Dieu, ravi, lui répondit : « Finalement, appelle-moi Michou, Adamounet chéri ! »