Individu entre l’enfance et l’âge adulte.

Certains appellent cet age : « l’âge bête ». Il me semble, au contraire, que l’âge de l’adolescence est celui de toutes les intelligences. On se bat et se débat contre tout ce qui est ancré dans la monotonie d’une société qui ne veut plus comprendre pourquoi ses rouages tournent dans le sens de la mort. C’est plus tard que l’on devient bête : On rentre dans le rang et on en meurt.