Chanteur d’Euphor qui utilise ses chansons comme des armes parmi lesquelles :

Envole moi, rétro-laser en action !
– Tournent les Fulguropoings
– Quand Vénusia est bonne, bonne, bonne
– Je Marche seul qui raconte la solitude du marcheur qui fait des pas de 15 mètres.
À nos Actarus manqués
– Si j’étais né en 17 comme Le Grand Stratéguerre 
– Alcor un Matin (qui, d’ailleurs, devait originellement s’appeler « En Cornofulgure » et commencer par ces vers « En Cornofulgure, droit dans la figure, fais gaffe aux points de sutures »)